Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02

Comment pouvons-nous vous aider ?

Combien de kilomètres en réserve peut-on faire ?

Nous avons tous connu un jour cette angoisse quand la lueur de la panne d’essence s’allume. Lorsque la petite pompe à essence s’illumine sur notre tableau de bord, nous voilà à tenter de calculer la distance que nous pourrons encore parcourir. Combien de kilomètres sur la réserve pouvez-vous réaliser pour atteindre la prochaine station de service ? Plusieurs facteurs rentrent en compte pour répondre à cette question :

  • la catégorie de votre véhicule
  • le carburant utilisé
  • votre style de conduite
  • le réseau sur lequel vous roulez
  • l’état de votre véhicule et le niveau de son entretien.

Des facteurs importants qui influencent votre consommation de carburant

Les caractéristiques de votre automobile

Il demeure important de signaler que la quantité restante de carburant dans votre réserve dépend de la marque, du modèle (une berline ou un SUV) et du type de carburant (essence, diesel ou hybride) de votre auto. Vous ne possédez pas la même quantité d’essence ou de diesel dans le réservoir d’une Fiat 500 ou d’une Mercedes Classe A. Le site Compare The Market explique d’ailleurs que la réserve d’essence correspond à 10 % du réservoir.

Le voyant lumineux se connecte lorsqu’il subsiste 5 à 8 litres de réserve. Ainsi, on peut supposer qu’il est encore possible de parcourir 50 à 80 kilomètres.

L’état de votre véhicule et votre conduite

L’état général de votre auto se trouve important pour le calcul du carburant restant. Une voiture dont l’entretien n’est pas actualisé sérieusement et qui présente des pneumatiques en mauvaise condition cumule des facteurs aggravants sur votre consommation moyenne.

Votre conduite exerce aussi une réelle influence. Si vous abordez une allure sportive et agressive, votre réserve ne vous laissera pas atteindre la station essence, malgré vos comptes savants. Lorsque la réserve s’entame, adoptez davantage une conduite souple, avec une vitesse modérée, qui vous permettra d’éviter la panne.

Rouler sur la réserve, une mauvaise solution pour vous et votre auto

Vous ne devez pas rouler sur la réserve d’essence, car cela a des répercussions sur votre automobile et sur votre sérénité.

L’angoisse monte petit à petit lorsque nous remarquons l’aiguille de notre jauge d’essence descendre inexorablement. Alors, pour une conduite plus paisible, évitons de nous servir des derniers litres d’essence de notre réserve.

Le plus dommageable réside dans l’impact que peut avoir notre conduite sur la réserve. En effet, comme dans tout contenant, le fond de votre réservoir présente des impuretés qui se sont déposées au fil du temps. En utilisant ces derniers litres, vous risquez d’encrasser votre moteur et de provoquer à terme des dysfonctionnements. Si les conduits sont souillés, votre consommation de carburant augmente et les répercussions sur d’autres pièces de la motorisation s’enchaînent.

En fonction de votre carburant, la panne d’essence aura aussi des conséquences différentes. Pour une automobile qui roule à l’essence, vous devrez remplir à nouveau le réservoir pour pouvoir avancer. Par contre, si vous conduisez au diesel et que vous avez roulé en réserve et tout employé, vous devrez faire appel à un mécanicien, afin qu’il effectue une purge pour que vous puissiez repartir.

Combien de kilomètres en réserve réalise-t-on véritablement ?

En fonction de votre véhicule, de son état, de votre conduite, du réseau routier sur lequel vous vous déplacez (ville, campagne, 4 voies), votre autonomie en carburant peut sembler difficile à calculer.

Pour éviter la panne, une fois que le voyant de la jauge d’essence est allumé, vous pouvez vous référer à la notice d’utilisation de votre voiture, qui signale le volume de votre réservoir. Vous trouverez également ces renseignements sur la fiche technique de chaque véhicule sur Aramisauto.

Mais abstenez-vous de vous fier à ce témoin lumineux, aux informations de l’ordinateur de bord sur les voitures récentes, car vous pourriez avoir une mauvaise surprise et tomber en panne sur l’accotement de la chaussée.

Ayez confiance en votre jugement une fois que vous connaîtrez bien votre automobile, qu’elle soit neuve ou qu’il s’agisse d’une voiture d’occasion essence.


Tomber en panne est notre plus fréquente angoisse et pour y remédier suivez ces quelques conseils. N’utilisez pas la réserve pour rouler, songez à atteindre une station-service pour vous servir à la pompe à essence dès que votre jauge d’essence indique un quart de réservoir.

Si vous vous retrouvez en panne sur n’importe quel réseau routier, pensez à votre sécurité, à celle de vos passagers et à celle des autres usagers de la route.

En évitant que le témoin ne s’allume, vous faites du bien à votre automobile, vous n’endommagez pas votre moteur et vous vous assurez de nouvelles aventures plaisantes en voiture.


Cette réponse répond-elle à votre question ?
Merci pour votre réponse
Proposé par