Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02

Comment pouvons-nous vous aider ?

Comment optimiser l'autonomie d'une voiture électrique en hiver ?

Vous vous demandez comment optimiser l’autonomie de votre voiture électrique en hiver ? Dans cet article, découvrez les raisons de ces pertes d’autonomie en période de froid et des conseils pratiques pour éviter de perdre en autonomie !


Les pertes d’autonomie de la voiture électrique en hiver

Les pertes d’autonomie d’un véhicule électrique concernent principalement la batterie.

D’après une étude réalisée par American Automobile Association, il y a une perte de 41 % d’autonomie sous une température de -6°C due notamment au chauffage et à l’engourdissement de la batterie. En effet, le chauffage peut user la batterie sur le long terme et être responsable d’une perte de 30 % d’autonomie sur un véhicule électrique (en hiver).

Au niveau de la batterie lithium-ion en elle-même : étant donné qu’elle fonctionne grâce à des réactions électrochimiques, le froid peut les ralentir grandement et donc générer moins d’énergie.


Conseils pour optimiser l’autonomie d’une voiture électrique en hiver


Chauffer sa voiture électrique en avance

Si vous réalisez un préchauffage avant d’utiliser votre véhicule électrique ou hybride, vous assurez une température ambiante raisonnable qui évitera la perte d’autonomie. On appelle cela le pré-conditionnement (par exemple sur la gamme constructeur Renault Z.E), une nouvelle solution qui programme un chauffage à l’intérieur de l’habitacle sans impacter la recharge de la batterie de voiture. Pour en bénéficier, il faut avoir une voiture électrique adaptée à cette technologie.


Adopter l’éco-conduite

La pratique de l’éco-conduite sur votre voiture d'occasion électrique est la clé principale pour ne plus perdre en autonomie en hiver comme en été. Le principe est d’adopter une conduite souple sans geste brusque. Elle permet de gagner jusqu’à 20 % d’autonomie !


L’éco-conduite en ville

Pendant vos trajets en voiture électrique, évitez le plus possible d’utiliser le frein pour décélérer : vous pouvez simplement arrêter d’accélérer en avance et anticiper la décélération. Par exemple, avant un feu tricolore, une intersection ou un panneau stop, ou bien dans un embouteillage, anticipez la décélération (en temps et en heure) et évitez d'accélérer en vue de ces indications sur le trajet et la route.

Il faut savoir que les véhicules électriques sont spécifiquement conçus pour optimiser l’autonomie : relâcher la pédale de l’accélérateur active le frein moteur automatiquement.

Astuce : il existe un mode éco sur la plupart des voitures électriques !


L’éco-conduite sur la route et l’autoroute

Sur une longue route, le principal pour optimiser l’autonomie est d’avoir une allure à la fois constante et modérée. Le régulateur de vitesse peut vous aider dans cette démarche.

De même, avoir les fenêtres ouvertes en déplacement, ou utiliser à outrance le système de chauffage fera baisser l’autonomie de la voiture inutilement.


Ajuster l’heure du départ en fonction de la fin de charge

Si vous lancez la charge de votre batterie à domicile (avec la prise Wallbox par exemple) une heure ou deux avant votre départ, vous bénéficierez du chauffage du système de recharge et diminuerez la perte d’autonomie en roulant.


Garder sa voiture au chaud

Si vous garez votre voiture électrique au chaud dans un garage fermé, vous faites en sorte d’éviter que le véhicule soit trop soumis au froid et donc vous gardez l’autonomie de l’appareil.

En résumé, il existe de multiples moyens d’optimiser l’autonomie de sa voiture électrique ou hybride en hiver ou en période de froid. Parmi eux, on trouve :

  • Chauffer sa voiture électrique en avance
  • Privilégier l’éco-conduite
  • Ajuster l’heure de départ fonction de la fin de charge (et du temps de charge)
  • Garder sa voiture à la chaleur

Cette réponse répond-elle à votre question ?
Merci pour votre réponse
Proposé par