Ouverture exceptionnelle de nos agences dimanche. Prendre rendez-vous.

Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02

Comment pouvons-nous vous aider ?

Comment ne pas acheter une voiture volée ?

Acheter une voiture d'occasion à un vendeur particulier peut quelquefois se révéler être une arnaque et attirer un certain nombre d’ennuis à l’acquéreur. Même sans faire l’objet de poursuites pour recel, l’acheteur, y compris lorsqu’il est considéré de bonne foi, peut être dépossédé de son bien par le véritable propriétaire ou la compagnie d’assurance auto qui a indemnisé le vol dans un délai légal de trois ans et ce, sans aucune compensation financière. Alors comment éviter d’acheter une voiture volée ?

Sommaire :

  • Vérifier que le numéro de série du châssis correspond au numéro inscrit sur la carte grise du véhicule
  • Les autres éléments à prendre en compte pour éviter les arnaques entre particuliers
  • Acheter son nouveau véhicule chez Aramisauto : l’assurance d’un achat en toute sérénité

Vérifier que le numéro de série du châssis correspond au numéro inscrit sur la carte grise du véhicule

La précaution de base à prendre avant de signer l’achat d’un véhicule est de vérifier que le numéro de la carte grise, le numéro inscrit sur le châssis, et le numéro qui figure sur le moteur, soient identiques. Il est possible de se rendre au commissariat ou à la gendarmerie, muni du numéro du certificat d’immatriculation, afin de s’assurer que le véhicule ne fait pas l’objet d’un signalement pour vol.

Ces précautions sont importantes, car l’assurance auto ayant indemnisé le propriétaire volé peut lancer des investigations, afin de rentrer dans ses frais. Concrètement, cela signifie qu’acheter une voiture se révélant être volée pourrait se traduire par la perte du prix d’achat, en plus de la saisie du véhicule.

Les autres éléments à prendre en compte pour éviter les arnaques entre particuliers

D’autres points doivent être pris en compte par un acheteur pour réduire les risques de se faire arnaquer par un vendeur particulier.

Vérifier que le véhicule n’a pas été accidenté

Généralement, tout accident important subi par un véhicule est déclaré à l’assurance auto, notamment si cette dernière prend à sa charge les frais de réparation. Cette information est alors indiquée sur le certificat de situation administrative, qui doit obligatoirement être fourni par le vendeur, entre autres documents obligatoires.

Ce document est disponible gratuitement sur le site internet Histovec, et retrace l’historique du véhicule : déclaration de vol ou d’accident, non-paiement des amendes ou des mensualités de crédit, nom et adresse du ou des anciens propriétaires, etc. Tous les épisodes de la vie de l’automobile y sont mentionnés.

Mais signaler un accident n’est pas toujours systématique, selon les circonstances. Dans ce cas, le véhicule peut être plus ou moins rafistolé, et être mis en vente. Aussi, afin de vous assurer que la voiture d’occasion que vous souhaitez acheter n’a pas été gravement accidentée, inspectez minutieusement la carrosserie pour y déceler d’éventuelles traces de peinture d’une couleur un peu différente ou de plaques ajoutées.

Vérifier que le compteur kilométrique n’a pas été trafiqué

Une voiture d'occasion sur cinq est vendue en France avec un compteur kilométrique trafiqué. La proportion est même d’un tiers au niveau européen ! Pour éviter que votre nouvelle voiture en fasse partie, suivez nos conseils : examinez minutieusement l’intérieur et l’extérieur du véhicule à la recherche de traces d’usure.

Si le kilométrage peut être modifié, il n’en va pas de même pour le passage du temps. L’usure peut être décelée en soulevant les housses des sièges, les tapis auto et en inspectant l'état du volant et celui du levier de vitesses.

Comment limiter les risques de faire face à une arnaque ?

Afin de réduire les risques que votre véhicule acheté vous pose des problèmes, le principe de base est de vous méfier d’une fausse bonne affaire : une voiture au faible kilométrage présentée à un prix alléchant relativement à l’offre du marché, a de forts risques de se révéler être une arnaque plutôt qu’une bonne opportunité.

Un voleur a en effet intérêt à se débarrasser rapidement de l’objet de son recel en en bradant le prix. Il est important de lui poser des questions sur ses motifs, de demander à consulter les factures d’entretien et de vérifier que son identité et celle qui figure sur la carte grise sont identiques.

Acheter son nouveau véhicule chez Aramisauto : l’assurance d’un achat en toute sérénité

La meilleure solution est bien entendu d’acquérir votre nouvelle voiture sur le site d’Aramisauto. Et ce, pour différentes raisons :

Tout véhicule d’occasion acheté chez Aramisauto est historiquement retracé.

Tout véhicule d’occasion acheté chez Aramisauto est reconditionné dans notre usine auto.

Tout véhicule d’occasion reconditionné acheté chez Aramisauto est vendu avec une double garantie, pour une totale sérénité !

Cette réponse répond-elle à votre question ?
Merci pour votre réponse
Vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question ?
Proposé par