Ouverture exceptionnelle de nos agences dimanche. Prendre rendez-vous.

Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02

Comment pouvons-nous vous aider ?

Comment repérer une arnaque sur les annonces auto ?

L’achat d'une voiture d'occasion par le biais des petites annonces sur Internet n’est pas toujours une solution de confiance. En effet, différents types d’arnaques à l’achat existent, qu’il est possible de détecter dans un premier temps à la lecture de l’annonce auto publiée. Aramisauto vous donne quelques conseils pour éviter de vous faire piéger par des escrocs.

Sommaire :

  • Se méfier des trop bonnes affaires
  • Prendre garde aux coordonnées du vendeur du véhicule
  • Prendre garde au mode de paiement demandé
  • Les autres pièges qu’un acheteur doit s’efforcer de déjouer sur le marché des voitures d'occasion entre particuliers
  • Consulter les documents relatifs au véhicule acheté qui doivent être remis par le vendeur au nouveau propriétaire
  • Pour plus de sérénité et de sécurité, choisissez Aramisauto pour l’achat de votre nouvelle voiture !

Se méfier des trop bonnes affaires

La prudence est de mise pour acheter sa voiture d'occasion par le biais de petites annonces publiées par des particuliers. Plusieurs signes sont révélateurs d’une fraude ou d’une escroquerie.

Un prix trop alléchant

Il n’y a pas de miracle en matière de transactions automobiles. Un vendeur qui indique un prix particulièrement bas pour la vente de son véhicule est un vendeur dont il faut se méfier d’emblée. L’argumentaire est pourtant souvent bien ficelé, insistant sur le fait que la voiture d'occasion est vendue à bas prix pour des raisons personnelles : divorce, décès, mutation professionnelle, etc. Attention, car le risque de tomber sur un escroc est important dans ce cas de figure.

Des photos trop alléchantes

Les photos du véhicule qui accompagnent l’annonce doivent correspondre au modèle décrit. Elles doivent de plus être dénuées de tout artifice. Méfiez-vous, car un vendeur sans scrupule peut utiliser des photos de voitures tirées d’une banque d’image. Afin de réduire ce risque, demandez à ce que d’autres photos vous soient adressées en précisant la partie du véhicule que vous souhaitez voir.

Prendre garde aux coordonnées du vendeur du véhicule

Deux informations doivent apparaître sur l’annonce auto : le lieu de vente du véhicule et les coordonnées du vendeur. L’acheteur a intérêt à fuir toute annonce ne mentionnant pas ces éléments et toute publication indiquant des numéros de téléphone à l’étranger ou des adresses courriels étranges.

Prendre garde au mode de paiement demandé

Pour vendre sa voiture, un vendeur lambda demande généralement que l’acheteur lui remette un chèque de banque correspondant au prix demandé. Méfiez-vous de toute autre demande : si le vendeur exige le paiement d’un acompte avant l’achat ou s’il demande à l’acheteur un versement au moyen d’un mandat postal, via une société de transfert d’argent ou en espèces, c’est probablement qu’une arnaque est sous-jacente.

Les autres pièges qu’un acheteur doit s’efforcer de déjouer sur le marché des voitures d'occasion entre particuliers

Le jour de l’achat, vérifiez le nom inscrit sur le certificat d’immatriculation de la voiture vendue. Ce nom doit être identique à celui qui apparaît sur les papiers d’identité du vendeur.

Les voitures sont toujours vendues avec deux clés. Vérifiez-donc que le vendeur vous les remette toutes les deux le jour de l’achat.

N’acceptez une prise de rendez-vous qu’au domicile du vendeur. Allez-y accompagné, et précisez à vos proches le nom, l’adresse et le numéro de téléphone du vendeur concerné, pour davantage de sécurité.

Consulter les documents relatifs au véhicule acheté qui doivent être remis par le vendeur au nouveau propriétaire

Consulter l’historique d’un véhicule est essentiel. Pour ce faire, le vendeur doit vous fournir le certificat de situation administrative du véhicule. Également appelé certificat de non-gage, ce document doit être téléchargé par le vendeur sur le site Histovec. Toutes les voitures immatriculées en France disposent de ce type de certificat sur lequel différentes informations figurent : il est ainsi mentionné si le véhicule a précédemment été signalé comme ayant été volé ou accidenté et il est indiqué si le vendeur est à jour du paiement de ses amendes administratives et du remboursement de son éventuel crédit auto.

Les autres documents se rapportant au véhicule acheté qui doivent être remis par le vendeur sont la déclaration de cession, la carte grise du véhicule barrée et signée et le procès-verbal de conformité au contrôle technique, le cas échéant. Enfin, le code de cession doit également être communiqué afin que l’acheteur puisse demander son nouveau certificat d’immatriculation.

Pour plus de sérénité et de sécurité, choisissez Aramisauto pour l’achat de votre nouvelle voiture !

En faisant confiance à des professionnels de l’automobile tel qu’Aramisauto pour acheter votre voiture d’occasion, vous évitez bien des pièges. Vous avez ainsi l’assurance d’effectuer des transactions sécurisées, de ne courir aucun risque de compteur kilométrique trafiqué, d’annonce mensongère, de faux certificats ou autres arnaques. De plus, nos voitures d’occasion reconditionnées sont proposées au meilleur prix garanti, et sont accompagnées de plusieurs garanties après-vente, vous offrant une totale sérénité.

Cette réponse répond-elle à votre question ?
Merci pour votre réponse
Vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question ?
Proposé par