Ouverture exceptionnelle de nos agences ce lundi 20 Mai, nos conseillers vous accueillent. Je prends RDV !
Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02

Comment pouvons-nous vous aider ?

Quelle est la différence entre un véhicule hybride rechargeable et un hybride ?

Avant de réaliser l'achat d’une voiture à technologie hybride, il est important de faire la différence entre une voiture hybride rechargeable et une hybride simple. Par exemple, l’une se branche à l’électricité, tandis que l’autre se recharge seule. Et ce n’est pas la seule différence ! Nous vous indiquons toutes les différences entre les deux versions, mais aussi des conseils malins pour bénéficier du bonus écologique et choisir votre future hybride.


Hybride et hybride rechargeable : quelles différences ?

Sur le marché de l’automobile, il existe actuellement trois types d’hybridation :

  • L’hybride léger, ou micro-hybridation, parfois étiqueté MHEV pour Mild Hybrid Electric Vehicle. Ce système se résume à un petit moteur électrique servant de démarreur.
  • L’hybride simple nommé HEV pour Hybrid Electric Vehicle. C’est le système classique que l’on connaît depuis la sortie de la Toyota Prius en 1997.
  • L’hybride rechargeable aussi appelé PHEV pour Plug-in Hybrid Electric Vehicle. Cette version se charge grâce à une borne électrique.

Le mode de chargement de la batterie

Les véhicules hybrides simples sont dotés d’une batterie relativement faible (environ 1,5 kWh) qui permet d’alimenter un moteur électrique. Cette batterie se passe donc d’une recharge par prise. La charge est assumée par les phases de décélération et de freinage (grâce à l’énergie cinétique) et par le moteur thermique.

Les voitures hybrides rechargeables chargent leurs batteries (environ 10 kWh) de deux manières différentes : par prise électrique ou borne électrique dédiée, ou par récupération d’énergie cinétique à la décélération et au freinage. La plupart des modèles hybrides rechargeables fonctionnent en mode hybride une fois la batterie déchargée, mais certaines voitures n’ont pas cette fonction, comme les Mercedes hybrides rechargeables.

La vitesse maximale en tout électrique

À batterie pleine, une voiture hybride simple peinera à atteindre plus de 70 km/h. C’est le cas, par exemple, de la Toyota Corolla hybride. En règle générale, les performances de vitesse en mode électrique de ces voitures sont anecdotiques. La vocation première du moteur électrique d’une hybride est d’accompagner le moteur essence et de fonctionner seul à basse vitesse et lors du démarrage.

Les véhicules hybrides rechargeables fonctionnent autrement, car on peut les considérer comme une voiture électrique tant que la batterie possède de la réserve d’énergie. La vitesse maximale généralement admise pour les PHEV est d’environ 130 km/h.

L’autonomie électrique des hybrides

Là encore, l’autonomie électrique n’est pas le terrain de jeu favori de l’hybride simple. Il peut à peine parcourir quelques centaines de mètres, voire 1 km ou 2 maximum.

En revanche, avec l’hybride rechargeable il est possible de parcourir de plus grandes distances en mode électrique : de 40 à 100 kilomètres pour les plus généreux (comme la Mercedes Classe C 300 e).

La consommation du moteur thermique

De manière générale, les voitures à technologie hybride réalisent des économies de carburant. Les meilleurs d’entre eux proposent des consommations beaucoup plus basses que les versions thermiques traditionnelles. Les chiffres de consommation sont tellement disparates selon les modèles qu’il vaut mieux donner quelques exemples :

  • Toyota Yaris hybride : 3,5 l/100 km.
  • Renault Clio E-Tech : 4,0 l/100 km.
  • Hyundai Ioniq PHEV : 4,5 l/100 km en mode hybride et 1,1 l/100 km en mode électrique.
  • Kia Niro PHEV : 4,2 l/100 km en mode hybride et 1,3 l/100 km en mode électrique.

Hybride rechargeable et hybride : bonus ou malus écologique ?

Les hybrides rechargeables neufs dont l’autonomie électrique, selon les normes WLTP, est égale ou supérieure à 50 km bénéficient en 2022 d’un bonus écologique de 1 000 €.

Concernant les hybrides simples, il n’y a plus de bonus écologique. En revanche, la voiture peut être soumise au malus écologique si :

  • L’hybride est neuf, 0 km ou d’occasion reconditionnée est mis en circulation après le 1er mars 2020 et dont les émissions de CO2 dépassent les 128 g/km.
  • L’hybride est une occasion reconditionnée ou 0 km mise en circulation avant le 1er mars 2020 et dont les émissions de CO2 dépassent les 110 g/km.

Que choisir entre hybride et hybride rechargeable ?

Pour tirer pleinement avantage de la motorisation électrique des hybrides et hybrides rechargeables, vous devrez mettre en rapport vos besoins quotidiens et les différentes technologies.

Si vos trajets se résument à la ville et moins de 50 km par jour, la voiture hybride rechargeable peut être faite pour vous à condition de disposer d’une capacité de recharge à domicile ou sur votre lieu de travail. Vous réaliserez de belles économies sur le carburant.

En revanche, si vous roulez beaucoup et que vous ne disposez pas de moyen de recharge, il serait plus judicieux de choisir une hybride simple. Dans tous les cas, contactez-nous pour des questions sur votre futur achat !


Cette réponse répond-elle à votre question ?
Merci pour votre réponse
Proposé par