Nous reprenons votre voiture au meilleur prix garanti ! En savoir plus
Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02

Comment pouvons-nous vous aider ?

Quelle est la meilleure voiture pour un VTC ?

Un voiture VTC doit être conforme à la réglementation en la matière en France. Si les chauffeurs VTC ont le choix parmi une large gamme de véhicules dans ce cadre, il est tout de même important qu’ils vérifient au préalable si leur véhicule VTC fait partie de la liste homologuée par l’application qu’ils utilisent pour exercer leur métier.

Sommaire :

  • Les critères de base à prendre en compte lors de l’achat d’un VTC
  • Les modèles de VTC généralement admis par les applications de VTC en France
  • Quelles solutions de financement pour votre VTC ?

Un chauffeur VTC dans la meilleure voiture pour un VTC.

Les critères de base à prendre en compte lors de l’achat d’un VTC

D’après le site du Service Public Français, les critères de base dont doivent tenir compte les chauffeurs VTC avant de procéder à l’achat ou à la location de voiture VTC sont les mêmes que ceux des chauffeurs de taxi, à savoir :

  • Une voiture VTC doit avoir entre 4 et 9 places assises, en incluant celle du conducteur.
  • Une voiture VTC doit être âgée de moins de 6 ans.
  • Une voiture VTC doit avoir au moins 4 portes.
  • Les dimensions minimales hors tout d’un véhicule VTC doivent être équivalentes à 4,50 x 1,70 m.
  • La puissance du moteur des modèles de voitures VTC doit être supérieure ou égale à 84 kW.

A noter que ces critères ne s’appliquent pas aux véhicules à énergie hybride ou électrique.

Les chauffeurs VTC ont par ailleurs, l’obligation de souscrire une assurance auto spécifique à leur activité, afin de couvrir le transport de passagers. Enfin, pour s’assurer que leur voiture VTC est fiable, les chauffeurs professionnels doivent lui faire subir un contrôle technique annuel.

Les modèles de VTC généralement admis pas les applications de VTC en France

Selon l’application choisie par les chauffeurs VTC pour exercer leur activité, la liste des voitures peut légèrement différer. Les modèles généralement admis pour la conduite en France sont les suivants :

La voiture électrique ou hybride pour les VTC

L’option des solutions hybrides ou électriques pour les véhicules VTC permet une meilleure rentabilité. Ces voitures citadines ou berlines sont idéales pour les villes. Les modèles de ce type sont les suivants : la Hyundai Ioniq, la Kia Niro hybride, la Nissan Leaf, la Toyota C-HR, la Toyota Prius +, la Toyota Corolla Touring, la Tesla Model, la Renault Zoé, ou la Peugeot e-208.

Les voitures VTC répondant à certains critères de confort

Selon l’application VTC choisie, d’autres critères sont ajoutés pour pouvoir être catalogué dans la catégorie confort, notamment que les véhicules soient âgés de moins de 3 ans. Les voitures jugées confortables à cet égard sont la Kia Niro et la Kia e-Niro, la Peugeot 508, la Peugeot 2008 et la Peugeot e-2008, la Renault Talisman, la Mercedes Classe C, la Toyota C-HR, la Tesla ou la Volkswagen Passat.

Les voitures VTC répondant aux critères haut de gamme

Une application VTC considère généralement qu’un véhicule VTC est haut de gamme lorsqu’il offre un bel espace intérieur et une bonne contenance de coffre. C’est par exemple le cas de la Mercedes Classe E ou de la BMW Série 5.

Si vous souhaitez exercer votre activité de VTC en utilisant plusieurs applications partenaires, prenez le temps de comparer les modèles de voitures requis. Certaines d’entre elles offrent de grandes possibilités de choix dans les gammes de nombreux constructeurs.

Quelles solutions de financement pour votre VTC ?

Si vous souhaitez acheter ou louer votre nouvelle voiture VTC en souscrivant un financement auto, cela est possible avec Aramisauto ! Plusieurs solutions de financement vous sont proposées à cet égard. Vous avez le choix entre une location longue durée, un crédit auto classique, ou une location avec option d'achat.

Le choix de la formule dépend de votre souhait. Par exemple, un contrat de LLD ne prévoit pas la possibilité de devenir propriétaire du véhicule en fin de contrat, contrairement aux deux autres. Mais il inclut les frais de réparation et d'entretien. Dans le cadre d'un contrat de crédit auto standard, le prix du véhicule capital + intérêts est réparti sur l'ensemble des mensualités, tandis que les intérêts ne sont pas calculés sur le montant de l'option d'achat dans un contrat de LOA. Cette dernière option vous permet également de plafonner les mensualités selon vos besoins. A vous de choisir selon vos préférences !

N'hésitez pas à nous contacter pour toute question ou conseil.

Cette réponse répond-elle à votre question ?
Merci pour votre réponse
Proposé par