Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02

Comment pouvons-nous vous aider ?

Le véhicule électrique est-il cher à assurer ?

Vous vous demandez si un véhicule électrique est cher à assurer ? Non, pas plus que les voitures à essence (ou diesel). Dans notre article, découvrez les particularités de la voiture électrique pour l’assurer, les changements de tarifs par rapport aux automobiles classiques et des conseils pour assurer sa voiture électrique sereinement !


Quelles sont les particularités de la voiture électrique pour l’assurer ?

Comme pour toutes les automobiles, l'auto électrique est dans l'obligation de souscrire à une assurance au tiers, sous peine d’amende (entre 500 et 3 750 euros).

Effectivement, l'assurance permet aux conducteurs d’indemniser les autres utilisateurs en cas d’accidents ou d’endommagement du véhicule ou d’autrui.

Les particularités de la voiture électrique pour l’assurance sont les suivantes :

  • Le mode de traction : le contrat d’assurance change car le mode de traction électrique dépend des batteries, de l’autonomie de l’automobile et du style de conduite adopté par l’utilisateur.
  • L’électrique implique des habilitations spécifiques pour l’assistance, à prendre en compte quand vous souscrivez à votre assurance auto.
  • L'autonomie réduite par rapport aux homologues thermiques : l’utilisation se fait plutôt en ville et sur des trajets courts.
  • L’autonomie restreinte : elle incite à adopter une éco-conduite chez le conducteur, c’est donc moins accidentogène que les essences ou diesels et cela est pris en compte par les assureurs.


Le véhicule électrique est-il cher à assurer ?

Des études ont montré que les véhicules électriques (ou hybrides) avaient tendance à rouler moins de kilomètres à l’année et à réaliser moins d’accidents graves. C’est pourquoi les assureurs voient leurs tarifs à la baisse pour assurer les voitures électriques rentables, moins à risque que les véhicules thermiques.

Il faut savoir qu’assurer sa voiture électrique est en moyenne deux fois moins cher qu’assurer un modèle thermique, notamment pour toutes les raisons citées ci-dessus.

Voici quelques conseils et précautions à prendre concernant votre futur contrat d’assurance :

  • Comparez les tarifs, les garanties et les franchises en même temps : les remises et primes d’assurance peuvent varier de 5 à 50 % selon l’assureur. N’hésitez pas à vous tourner vers un comparateur d’assurance (comme lesfurets.com) pour faire votre étude, certains tarifs peuvent être élevés, d'autres peu chers.
  • Souscrivez à une garantie assistance 0 km en priorité : les pannes les plus fréquentes sont dues aux batteries, donc vous aurez aussi besoin de l'assistance près de votre domicile pour un remorquage.
  • Le dépanneur est dans l’obligation d'être habilité (indice B1XL ou B2XL) pour intervenir sur une voiture électrique, pour un dépannage et remorquage. Le garage ou l’atelier vers lequel votre voiture est placée doit aussi détenir l’habilitation. Vérifiez-le sur le contrat !
  • Le contrat doit mentionner « carburant électrique » en cas de panne liée au manque d’autonomie. Le dépanneur est censé pouvoir vous amener à la borne de recharge rapide la plus proche.
  • Les batteries prises en compte à l’achat doivent aussi être assurées. Vérifiez que c’est mentionné dans les clauses du contrat. Le remplacement d’une batterie coûte entre 4 000 et 6 000 euros, il est donc pertinent que ce soit pris en charge dans le contrat d’assurance. Pour ce qui est des locations de batteries, le remplacement de la batterie usée est prise en charge par le service de location, pas d’inquiétude à avoir pour le contrat d’assurance.


Comment souscrire à une assurance pour voiture électrique ?

Vous devez choisir votre compagnie d’assurance en premier lieu. Presque tous les assureurs acceptent d’assurer un conducteur qui est propriétaire d’une voiture électrique. Pensez à vous tourner vers les mutuelles d’assurance, souvent moins chères que les compagnies.

Selon l’assureur, vous aurez soit une majoration de 5 % par rapport à la moyenne, soit une remise jusqu’à 30 %, dû au fait de détenir une voiture électrique (ou hybride). Faites donc plusieurs devis !

Étant donné qu’il n’existe pas encore de contrat d’assurance spécifique aux voitures électriques, prenez soin de lire toutes les clauses et mentions pour vous assurer que les spécificités liées à l’électrique sont adaptées au contrat. Vous aurez, comme d'habitude, le choix entre les formules suivantes :

  • assurance au tiers ;
  • assurance au tiers étendu avec vol, incendie et bris de glaces ;
  • assurance tous risques.
Cette réponse répond-elle à votre question ?
Merci pour votre réponse
Proposé par