French Days : Offre exceptionnelle jusqu'à -35%*. J'en profite !
Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02

Comment pouvons-nous vous aider ?

Peut-on passer un cabriolet au rouleau ?

De nombreuses interrogations peuvent apparaître en amont de l’achat d’un cabriolet. Les questionnements principaux sont généralement classiques, à l’instar du choix entre l’essence, le diesel et, actuellement, l’électrique. En supplément, les futurs propriétaires peuvent également s’interroger sur des questions d’ordre pratique, notamment celles concernant le lavage d’un cabriolet. À vous qui projetez d’acheter un cabriolet et qui vous demandez si on peut le passer au rouleau, votre distributeur auto Aramisauto vous apporte de plus amples informations sur le sujet.


Sommaire :

Que savoir sur le nettoyage d’un cabriolet ?

Peut-on laver le toit en toile ou en tissu d’un cabriolet au rouleau ?

Comment nettoyer la capote de son cabriolet ?

Que savoir sur le nettoyage d’un cabriolet ?

Les cabriolets sont des véhicules au format de carrosserie unique. Leur toit rétractable en fait des modèles qui sortent de l’ordinaire. Cet élément constitue d’abord leur atout esthétique essentiel. Le toit rétractable des cabriolets est surtout LA pièce principale qui assure leur plus importante fonctionnalité : celle de « se décapoter » et d’offrir ce plaisir exceptionnel de rouler cheveux au vent en plein soleil.

Comme l’importance du toit est cruciale sur un cabriolet, en prendre le plus grand soin est tout à fait naturel. Les opérations de maintenance et d’entretien du toit d’un cabriolet sont ainsi indispensables pour que cet élément conserve sa meilleure apparence et son fonctionnement aussi longtemps que la voiture puisse circuler. Au-delà des entretiens, le lavage et le nettoyage du toit font partie des habitudes régulières à prendre pour qu’il garde toujours sa couleur et sa solidité comme au premier jour.

Le nettoyage et le lavage du toit d’un cabriolet doivent être effectués selon des méthodes bien réfléchies. Dans le cas d’un toit rigide, les précautions à prendre pour le lavage du cabriolet sont moins rigoureuses. Ces toits rigides étant finalement assimilables en de nombreux points avec ceux des véhicules « normaux » ou non-cabriolets, leur lavage ne nécessite aucune prudence particulière. La situation n’est pas la même lorsque le toit du cabriolet est une capote comme dans le cas d’une DS3 Cabriolet ou d’une Mini Cabriolet.

Peut-on laver le toit en toile ou en tissu d’un cabriolet au rouleau ?

Dans bien des cas, les manuels des constructeurs annoncent que leurs cabriolets équipés d’une capote rétractable en toile ou en tissu sont conçus pour résister au lavage au rouleau. Bien qu’ils sont sélectionnés pour leur solidité et leur efficacité, les matériaux constituants ces capotes se doivent de bénéficier d’un entretien appliqué et approprié pour qu’ils tiennent dans la durée.

Beaucoup de passionnés et de propriétaires de cabriolet sont de leur côté unanimes : le lavage de voiture dans les stations automatiques est déconseillé pour les voitures décapotables. Comme le lavage à haute pression, celui au rouleau est une démarche à fuir pour ce type de voiture. La foule de produits chimiques éventuellement présents dans le savon utilisé lors d’un lavage au rouleau chez un pro pourrait en effet détériorer de manière précoce le toit souple du cabriolet. Pour d’autres automobilistes, le lavage au rouleau est par ailleurs loin d’avoir bonne presse. La raison en est que les brosses pourraient provoquer de possibles rayures à la fois sur la carrosserie et sur le toit amovible du véhicule.

Peser le pour et le contre sur le nettoyage d’un cabriolet au rouleau est ainsi complexe. Les cabriolets étant des voitures plaisir par excellence, chez Aramisauto nous comprenons qu’adopter ce type de véhicules est avant tout une affaire de passion. Nous recommandons ainsi aux futurs propriétaires passionnés de réaliser eux-mêmes l’entretien de cet élément si précieux de leur cabriolet.

Nettoyer la capote soi-même, une habitude à prendre

Dans le langage courant, les expressions « capote en tissu » ou « capote en toile » sont généralement utilisées pour désigner le toit souple rétractable des cabriolets. Sur les véhicules de nouvelle génération, ces toits sont principalement conçus à l’aide d’une succession de couches fines et souples de matières comme les élastomères de butyle associées à la toile ou le vinyle. L’ensemble est ensuite tendu et solidifié à l’aide d’une doublure en coton. La capote elle-même est soutenue à l’aide de joints reliés à la carrosserie.

Des éléments de jointures à la capote, l’ensemble du toit rétractable est exposé aux taches et autres salissures. Laver soi-même son cabriolet et débarrasser le toit de cette saleté est facilement réalisable en utilisant des ustensiles de tous les jours. Pour qu’une capote soit propre et bien entretenue, une brosse douce, un chiffon microfibre, un savon bio, quelques seaux d’eau et du temps à consacrer au nettoyage sont suffisants pour le faire soi-même.


Cette réponse répond-elle à votre question ?
Merci pour votre réponse
Proposé par