Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02

Comment pouvons-nous vous aider ?

Explorer la base de connaissances

Explorer la base de connaissances

Quand faire le contrôle technique d'une voiture d'occasion ?

Passer le contrôle technique est obligatoire en France pour toute voiture d’occasion à partir de 4 ans d'ancienneté.

Aramisauto vous explique quand cette révision doit être effectuée, quels sont les risques en cas de défaut, et dans quelles conditions les particuliers peuvent vendre leur véhicule sans effectuer le contrôle technique.

Sommaire :

  • Qu’est-ce que le contrôle technique ?
  • Quels sont les véhicules concernés par le contrôle technique ?
  • Quels sont les points de contrôle effectués par le centre auto ?
  • Quelles sont les sanctions en cas de non-respect de ces délais ?
  • Vendre sa voiture sans les formalités du contrôle technique ? C’est possible, avec Aramisauto !

Qu’est-ce que le contrôle technique ?

Tout véhicule particulier avec un PTAC équivalent ou inférieur à 3,5 tonnes doit passer par la case du contrôle technique périodique obligatoire. Celui-ci doit être réalisé par un des centres agréés et doit être pris en charge par le propriétaire du véhicule d'occasion.

Le centre auto vérifie 133 points et classe les éventuelles défaillances par ordre de gravité : critique, majeure ou mineure. En cas de contrôle non favorable, des réparations s'imposent et une contre-visite est requise dans un délai maximal de deux mois.

Quels sont les véhicules concernés par le contrôle technique ?

Les propriétaires d'un véhicule particulier doivent effectuer leur premier contrôle technique dans un délai d'un semestre précédant le quatrième anniversaire, à partir de la date du certificat d'immatriculation du véhicule neuf.

Quels sont les points de contrôle effectués par le centre auto ?

Le centre auto réalise 133 points de contrôle sur un véhicule à l'occasion du contrôle technique.

Ceux-ci portent sur l'identification du véhicule, ses équipements de freinage, l'état de la direction, la visibilité, les dispositifs de feu et électriques, le mécanisme des pneus, le châssis, les équipements de sécurité et le niveau des nuisances.

Quelles sont les sanctions en cas de non-respect de ces délais ?

En cas de non-respect du délai ou de l'obligation du contrôle technique, le propriétaire d'une auto encourt une amende pouvant s'élever à 750 euros, même si elle est généralement forfaitaire de 135 euros. De plus, l'immobilisation de son véhicule peut également être décidée.

Vendre sa voiture sans les formalités du contrôle technique ? C’est possible, avec Aramisauto !

Vendre une voiture sans passer par l'obligation du contrôle technique est possible à une seule condition : si l'acheteur est un professionnel auto.

Ainsi par exemple, vendre votre véhicule à Aramisauto vous dispense de toute formalité. Nous avons juste besoin du certificat d'immatriculation ou carte grise en guise de document et nous nous chargeons d'effectuer toutes les formalités administratives à la place du vendeur. Pratique, non ?

Cette information vous a-t-elle été utile ?
Merci pour votre réponse !
Vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question ?
Proposé par