Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02

Comment pouvons-nous vous aider ?

Quelle est l'autonomie des voitures électriques ?

Le gouvernement, ces dernières années, suit la tendance des consommateurs et les incite via des bonus écologiques à l’achat à se tourner de plus en plus vers des voitures électriques. Ainsi, les SUV électriques par exemple ont explosé récemment. Mais ces véhicules à la consommation plus verte peinent tout de même à séduire l’ensemble des Français et des Européens. Et ceci à cause de l’autonomie qui est la préoccupation centrale sur le sujet. Nous avons donc décidé d’y voir un peu plus clair et de faire le tri.


Comment est calculée l’autonomie d’une voiture électrique et de quoi dépend-elle ?

Première définition à rappeler sur l’autonomie : il s’agit de la distance maximale en kilomètre qu’une voiture peut faire avant de tomber en panne ou de devoir être rechargée. C’est clairement la variable sur laquelle les futurs acheteurs vont prêter attention avant d’acheter un modèle électrique avec également le prix. Il ressort ainsi qu'en général, une voiture électrique avec une batterie de 50 kWh peut parcourir jusqu’à 300 km avec une charge pleine. Mais il s’agit d’une moyenne et cette autonomie va dépendre de plusieurs facteurs sur lesquels nous reviendrons après.

Ainsi, les automobiles électriques représentent près de 20 % du marché en France, un chiffre qui ne fait que de grandir d’année en année.

Il faut savoir que l’autonomie maximum d’un véhicule électrique dépend de la capacité de la batterie exprimée en kWh et de la consommation en énergie exprimée en kWh/100 km. Par exemple, la petite citadine, la Renault Zoé, possède une batterie de 41 kWh, et avec une consommation moyenne de 10 kWh, elle est capable de parcourir 410 km au maximum de sa capacité.

Premier constat évident à poser : plus une voiture électrique aura une batterie élevée et plus importante sera son autonomie. C’est une logique implacable, évidemment. Ainsi, de grosses berlines comme la Tesla model 3 auront une batterie plus puissante et disposent donc d’une plus grosse autonomie que des citadines ou des compactes. Elles seront par contre beaucoup plus chères à l’achat. Mais l’autonomie dépend également de la quantité d’énergie consommée.

L’autonomie des voitures électriques est calculée via le cycle WLTP (Worldwide Harmonized Light-Duty Vehicles Test Procedure) qui est obligatoire depuis le 1er janvier 2019 et vient remplacer le cycle d’homologation NEDC. Il s’agit d’un test fait en laboratoire et en conditions réelles qui permet de définir la consommation, la pollution en C02 et l’autonomie de la voiture.

Qu’est-ce qui influence l'autonomie d’une voiture électrique

En cycle WLTP les voitures électriques du marché ont une autonomie moyenne de 150 à 600 km. On comprend donc que ces types de véhicules sont plus adaptés pour le quotidien que pour parcourir de longs trajets. Le terrain de prédilection de la voiture électrique est donc la ville. Et non sur route où la possibilité de recharger la batterie reste limitée. Si on prend le cas de la Renault Zoé, elle est capable de faire près de 150 km sur autoroute, alors qu’en environnement urbain, elle peut monter à plus de 250 km. Elle dispose d’une plus grande autonomie en ville que sur route.

Cependant, la voiture électrique reste très propice à une utilisation quotidienne et pour cause : 80 % des Français font moins de 100 km par jour, ce qui compte tenu de ce qui vient d'être dit, reste pertinent. La voiture électrique prend alors tout son sens et pourra satisfaire une très grande majorité de conducteurs.

Il est tout à fait possible d’optimiser l’utilisation de la batterie. On vous donne les éléments suivants pour rouler plus intelligemment et maximiser l’autonomie de votre automobile électrique d’après les constructeurs :

  • Ne pas rouler trop vite : éviter un style de conduite sportif si vous souhaitez augmenter l’autonomie de la batterie. En effet, une conduite nerveuse pousse le moteur et diminue en conséquence la charge de la batterie.

  • Utiliser avec modération l’équipement de la voiture : l’utilisation des équipements de la voiture comme la climatisation ou le chauffage vont à coup sûr venir puiser dans la batterie et diminuer l’autonomie maximale.

Mais il y a des paramètres qui vont influencer la batterie malgré votre volonté de bien faire. On pense ici à l’usure évidemment. En effet, après quelques années à conduire, l’autonomie maximale de la voiture aura diminué d’environ 15%. De même, en cas de froid intense, la batterie sera moins performante et vous serez plus à même d’utiliser le chauffage. C’est une des différences avec une voiture thermique où l’usure sera moins importante.

N’hésitez pas à consulter notre site avec toutes les versions de voitures électriques disponibles chez votre distributeur auto.


Cette réponse répond-elle à votre question ?
Merci pour votre réponse
Proposé par