Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02

Comment pouvons-nous vous aider ?

Quelle est la prime prévue pour l’achat d’un véhicule hybride ?

Les voitures individuelles se retrouvent responsables de près de 60 % des émissions de CO2 du transport routier en Europe. En France, l’État et les constructeurs automobiles mettent tout en œuvre pour baisser nos émissions de carbone, coupables du réchauffement climatique.

Ensemble, ils nous incitent à préférer un quadricycle électrique hybride. Quelle est la prime prévue pour l’achat d’un véhicule hybride ?

Les voitures hybrides rechargeables concernées

Le marché de l’automobile propose aujourd’hui une large gamme de voitures électriques :

  • le tout électrique
  • l’hybride non rechargeable
  • l’hybride rechargeable.

Les primes et autres aides de l’État ne concernent que les véhicules électriques et hybrides rechargeables, car les automobiles hybrides ne bénéficient plus de bonus depuis décembre 2016.

Depuis juin 2020, le gouvernement français a choisi de remettre en place le bonus écologique pour les voitures hybrides rechargeables, afin de soutenir les constructeurs automobiles, fortement touchés par la crise du COVID-19.

Les hybrides rechargeables qui possèdent une autonomie en mode électrique de 50 kilomètres et plus se trouvent éligible à ces aides.

Primes et bonus pour les véhicules propres

Le bonus écologique

Les voitures hybrides rechargeables sont équipées d’un moteur thermique et d’un électrique avec une batterie. Celle-ci récupère l’énergie cinétique des roues au moment des décélérations et du freinage, pour la transformer en électricité, et l’attribuer au moteur électrique. Dans ces conditions, la consommation de carburant est diminuée, ainsi que les émissions de CO2.

Mais tous les hybrides rechargeables ne demeurent pas les véhicules éligibles. En effet, les modèles (citadines, berlines, SUV hybrides) sont nombreux et parfois très différents sur le plan de l’économie. L’État a mis en place des conditions pour bénéficier des aides pour un hybride rechargeable :

  • une aide à l’achat d’un véhicule neuf (impossible pour un véhicule d’occasion)
  • une autonomie électrique supérieure à 50 km
  • des émissions de CO2 qui ne dépassent pas 50 g/km pour l’auto neuve impossible de vendre cette voiture dans les 6 mois, ni avant 6000 km
  • une voiture immatriculée en France définitivement
  • prime supplémentaire si vous habitez ou travaillez dans une ZFE (Zone à Faible Émission mobilité)
  • aide complémentaire de certaines collectivités territoriales.

Le bonus écologique existe comme une aide à l’achat, ou à la location, d’un véhicule hybride rechargeable sans condition de revenus. Le montant de la prime se calcule en fonction du prix du véhicule acquis et du demandeur (personne physique ou morale). Les particuliers, tout comme les professionnels, peuvent ainsi bénéficier d’une automobile propre.

La prime à la conversion

Pour inciter les particuliers, et les professionnels, à acheter un hybride rechargeable pour remplacer une voiture plus polluante, la prime à la conversion vient s’ajouter au bonus écologique. Cumulable, cette prime permet de réduire encore le prix à l’acquisition d’une voiture hybride rechargeable neuve ou d’une voiture d’occasion hybride.

Cette prime est soumise aux conditions de ressources, donc à votre revenu fiscal, pour toucher le montant maximal. Si vous dépassez les plafonds, la prime sera diminuée de moitié.

L’hybride rechargeable, neuf ou d’occasion, doit être doté du Crit’Air 1 ou 2 au maximum et la voiture que vous envoyez à la casse, doit être polluante dans la limite d’un Crit’Air 3 ou inférieur. La mise au rebut d’une voiture polluante permet la baisse des émissions de CO2, responsables du réchauffement climatique.

L’État français cherche à agir sur les effets néfastes des émissions de carbone générées par les voitures particulières et les professionnels. Les anciennes automobiles ou camionnettes polluantes sont vouées à disparaître du parc automobile pour laisser place à des véhicules moins polluants, voire pas du tout. Pour bénéficier du versement de la prime, vous devrez effectuer votre demande dans les 6 mois qui suivent l’achat de votre nouveau véhicule. Les montants cumulables du bonus écologique et de la prime à la conversion sont parfois déduits directement du prix d’achat. Ainsi, c’est le professionnel qui s’occupera des modalités.

Penser à la planète c’est se déplacer plus proprement, en diminuant les gaz à effets de serre qui agissent sur le réchauffement climatique. Un véhicule hybride rechargeable devient alors la solution, comme la voiture électrique ou le vélo à assistance électrique.

Cette réponse répond-elle à votre question ?
Merci pour votre réponse
Proposé par