Journées Portes Ouvertes ! Ouverture exceptionnelle dimanche 16 juin. Prenez rendez-vous
Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02

Comment pouvons-nous vous aider ?

Quelle voiture éviter pour un jeune conducteur ?

Que vous veniez d’obtenir votre permis de conduire ou que vous vous assuriez pour la première fois depuis plusieurs années, il y a des voitures à éviter. Parce que le manque d’expérience de conduite peut amener à de la tôle froisser et, surtout, parce que l’assurance peut vite devenir chère. Vous pouvez même recevoir des refus de la part des compagnies d’assurance. Alors quelles voitures éviter quand on est jeune conducteur ?


Les voitures à éviter pour les jeunes conducteurs

Un vieil adage dit qu’il faut d’abord savoir marcher avant d’apprendre à courir. On peut l’appliquer au monde des voitures. En tant que jeune conducteur, vous éviterez par conséquent :

  • les voitures puissantes et sportives, et on ne parle même pas des supercars ;
  • les voitures premium et encore moins les modèles luxueux ;
  • les décapotables et autres coupés à caractère sportif ;
  • les SUV, familiales et grandes berlines.

Pourquoi faut-il éviter ces voitures quand on est jeune conducteur ? La raison principale avancée est le fait que les compagnies d’assurance n’acceptent pas toutes d’assurer ce type d’auto confiée aux mains de conducteurs inexpérimentés. Et, lorsque vous trouvez une assurance qui vous accepte, son tarif est rédhibitoire.

Une autre raison peut s’y adjoindre : le petit budget des jeunes conducteurs.

Généralement, les moyens financiers suivent l’âge. Or, la moyenne d’âge d’un jeune conducteur est de 19 ans. Cela peut donc signifier un budget restreint à répartir entre :

  • l’achat du véhicule ;
  • le paiement de la carte grise ;
  • le règlement de l’assurance ;
  • le coût d’entretien ;
  • les coûts de réparations éventuelles.

Qui est le jeune conducteur ?

Pour être considéré comme jeune conducteur, vous devez avoir votre permis de conduire depuis moins de 3 ans, quel que soit votre âge. Sont également jugées comme jeunes conducteurs les personnes n’ayant pas été assurées durant les 3 dernières années.

Donc, au regard des assureurs, vous devez être titulaire de votre permis depuis plus de 3 ans et être assuré depuis aussi longtemps. Comme il faut savoir laisser le temps au temps, voyons quelle voiture vous pouvez acheter pour éviter une surprime d’assurance.

Quelle voiture pour une assurance pas chère ?

Pour échapper aux tarifs élevés des assurances, vous pouvez opter pour des voitures de petite et moyenne taille avec une motorisation peu puissante. Les citadines et les berlines compactes feront très bien l’affaire, comme la Renault Clio ou la Fiat 500 par exemple.

Pour les petits budgets, pensez aux voitures d’occasion reconditionnées. Elles disposent des équipements obligatoires pour la sécurité. Aussi, elles offrent un très bon compromis entre le meilleur prix (elles suivent la cote de l’occasion du marché) et l’assurance de garanties solides.

Pour les bourses qui le permettent, achetez une voiture neuve ou 0 km tout en gardant à l’esprit que les modèles super équipés seront plus chers à l’achat et se faire assurer.

Jeunes conducteurs : nos conseils pour une assurance pas chère

Nos conseils sont liés à la réduction de la prime d’assurance, mais n’oubliez surtout pas que le choix de votre nouvelle voiture dépend également de vos goûts.

  • Effectuez un stage postpemis avant la fin de la première année d’obtention de permis. Vous réduirez ainsi d’un an la période probatoire. Votre A vous suivra 2 ans au lieu de 3.
  • Dès l’obtention de votre permis, déclarez-vous comme second conducteur auprès de l’assurance de votre conjoint ou de vos parents, même si ce n’est pas votre véhicule.
  • Dans le même esprit, faites assurer l’un de vos parents ou votre conjoint et déclarez-vous comme second conducteur de votre nouvelle voiture. Au bout de trois années, vous pourrez sortir de la catégorie assurance jeune conducteur.
  • Opter pour une assurance au tiers a ses effets sur le tarif de l’assurance, alors privilégiez les véhicules d’occasion reconditionnés aux voitures neuves qui nécessitent souvent une assurance tous risques.
  • Préférez un véhicule essence plutôt que diesel. À puissance fiscale égale, les moteurs diesel développent généralement plus de puissance que ceux essence et les sociétés d’assurance le savent pertinemment.
  • Et, bien sûr, éviter tout accident et tout sinistre, particulièrement les 3 premières années.
Cette réponse répond-elle à votre question ?
Merci pour votre réponse
Proposé par