Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02

Comment pouvons-nous vous aider ?

Quels sont les défauts de la Toyota Yaris ?

La Toyota Yaris se positionne parmi les citadines les plus appréciées en France depuis quelques années. La faible consommation en carburant de son moteur et sa maniabilité en ville contribuent à sa notoriété. Toutefois, malgré cette popularité, la marque japonaise n’échappe pas à quelques problèmes et défauts. Aramisauto vous les présente pour vous fournir une vision complète de cette petite automobile.



Les principaux défauts de la Toyota Yaris

Qualité de vie à bord à perfectionner

Le design intérieur de la nouvelle Toyota Yaris présente une esthétique plus séduisante que l’ancienne génération. La refonte du tableau de bord, caractérisée par l'introduction de courbes, constitue un changement visuel significatif. Bien que cette conception ait un impact positif, la prédominance du noir à l'intérieur est sujette à la critique de certains conducteurs. La qualité de certains équipements, souvent sollicités, peut être également améliorée, comme les poignées de réglage des sièges avant.


Le volume du coffre (286 litres) se situe en dessous de certains concurrents du segment des citadines. La Honda Jazz full hybride offre par exemple une capacité de coffre de 304 litres. Il reste néanmoins plus grand que la Renault Clio E-Tech qui affiche un volume de 254 litres. Le coffre de la Toyota Yaris reste largement suffisant pour transporter quelques bagages.

Des performances limitées sur autoroute

La dernière Toyota Yaris hybride intègre un moteur électrique avec un nouveau moteur essence trois cylindres de 1.5l. Cette combinaison lui confère une puissance de 116 ch, surpassant les 100 ch de la génération précédente. La nouvelle Toyota Yaris procure une accélération et une tenue de route plus dynamique au conducteur.


Cependant, malgré ces performances améliorées, la dernière Toyota Yaris peut paraître un peu poussive lorsqu’elle est utilisée sur autoroute. L'absence de turbo dans le moteur essence contribue en partie à cette sensation de manque de puissance.

Une boîte de vitesses automatique un peu bruyante

La version hybride de Toyota Yaris s’équipe d'une transmission automatique à variation continue (CVT), réputée pour son efficacité énergétique et sa fiabilité. Cependant, elle peut générer un désagréable "effet mobylette", caractérisé par un bruit de moteur constant lors des accélérations. Bien que des améliorations électroniques atténuent cette nuisance sur la Toyota Yaris 4, elle reste un point d’insatisfaction pour certains conducteurs.

Interface et système de navigation à moderniser

La Toyota Yaris propose un écran couleur tactile de 7 pouces sur les premières versions. Il est extensible à 8 ou 9 pouces sur les finitions supérieures. Le constructeur japonais n’offre pas de système de navigation intégré de série sur les modèles d’entrée de gamme. C’est une option supplémentaire qu’il faut acquérir.


L'interface de l'écran présente également un design vieillissant et mériterait une mise à jour. Malgré sa position centrale, la direction de l’écran n'est pas orientée vers le conducteur du véhicule. L'accès à Android Auto et Apple CarPlay s’effectue par une connexion filaire à la seule prise USB-A présente dans l’habitacle. Un chargeur à induction est disponible en option.

Des défauts à relativiser

La commercialisation d’une version hybride en 130 ch

En mai 2023, Toyota a dévoilé un moteur hybride de 130 ch visant à réduire les problèmes de puissance sur autoroute. Cette optimisation de 14 ch se focalise au niveau de la partie électrique et de la batterie. Le bloc moteur essence 3 cylindres reste inchangé.


L'introduction de ce modèle enrichit la gamme existante sans remplacer la version hybride de 116 ch. Les deux variantes coexisteront dans le catalogue de la marque japonaise.

D’excellents résultats en matière de consommation

La Toyota Yaris se distingue comme l’une des petites voitures les plus économes en carburant. Elle affiche une consommation moyenne de 3,8 l/100 km en version hybride. Les modèles essence présentent une consommation mixte inférieure à 5,7 l/100 km.


Les excellents résultats en matière de consommation sont en partie attribuables à la boîte de vitesses e-CVT. En effet, cette transmission auto à variation continue est programmée pour faire fonctionner le moteur à son meilleur régime. Une surconsommation liée à une conduite inadéquate ne peut pas arriver sur ce type de boîte automatique.

Questions fréquentes sur le même sujet :

Cette réponse répond-elle à votre question ?
Merci pour votre réponse
Proposé par