Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02

Comment pouvons-nous vous aider ?

Qu’est-ce que le kilométrage de référence ?

Le kilométrage fait partie des critères utilisés pour estimer la valeur d’une voiture d’occasion. La cote d’un véhicule peut être relevée ou minorée en fonction du kilométrage de référence. Cette notion renvoie aux kilomètres parcourus par un automobiliste sur un an. Il s’agit d’une moyenne qui varie selon les types de voiture et de motorisation.


Qu’est-ce que le kilométrage de référence ?

Le kilométrage de référence correspond au nombre de kilomètres qu’une auto parcourt en moyenne sur une année. Cette valeur varie en fonction de deux variables : le modèle du véhicule et le type de moteur.

Ainsi, on estime qu’une citadine roule près de 18 000 km par an, soit 10 000 km de moins qu'une routière. On considère aussi qu’une voiture diesel effectue 22 000 km annuels contre 15 000 km pour une version essence.


Le kilométrage de référence est un des critères permettant de déterminer la valeur d’un véhicule d’occasion. Mais il ne s’agit pas d’une donnée exacte. Ce chiffre diffère également selon les usages des conducteurs. Certains roulent quotidiennement et d’autres plus périodiquement.


Il existe également un kilométrage référence au-delà duquel il n’est pas intéressant d’acheter une voiture d’occasion. Ce seuil kilométrique se situe à 120 000 km pour un moteur essence et à 150 000 km pour un diesel.

Le kilométrage a-t-il un impact sur la valeur d’une voiture ?

La cote d’une voiture d’occasion est calculée en fonction de divers critères. L’âge de l’auto, son entretien et son état général sont pris en compte. Le kilométrage est aussi un élément important pour savoir combien vaut une voiture sur le marché automobile.


Un véhicule dont le compteur kilométrique est élevé sera plus difficile à vendre. En effet, l’utilisation d’une voiture va entraîner l’usure des pièces mécaniques. À partir d’un certain nombre de kilomètres, les réparations à effectuer seront de plus en plus nombreuses.


En tant qu’acheteur, méfiez-vous donc des véhicules d’occasion trop kilométrés. Ils seront moins chers à l’achat mais plus coûteux à entretenir. Notez qu’une bonne offre est celle qui présente le meilleur rapport entre prix de vente et kilomètres parcourus.


Pour acheter au meilleur prix, il faut reprendre le kilométrage de référence. Si le compteur indique moins que prévu, ajoutez 10 centimes par kilomètre à la cote. Dans le cas inverse, déduisez 25 centimes pour un modèle essence et 15 centimes pour une voiture diesel.

Comment connaître les kilomètres réels parcourus ?

Lors de l’achat d’un véhicule d’occasion, une attention particulière doit être portée au trafic de compteur. Des vendeurs malveillants n’hésitent pas à falsifier les kilomètres réellement effectués pour augmenter la cote automobile.


Pour identifier ce genre d’arnaque, le mieux reste d’inspecter le véhicule. Vous pourrez voir si certains signes d’usure sont incohérents avec les kilomètres affichés (pédales abîmées, volant craquelé, sièges décolorés).


Pour s’assurer que le compteur n’a pas été trafiqué, nous conseillons également de consulter l’historique de la voiture. Vérifiez les factures d’entretien et les procès-verbaux de contrôles techniques. Ces documents reprennent toujours le kilométrage à la date de l’intervention.


Pour aborder une vente automobile plus sereinement, faites appel à un professionnel. Aramisauto propose une large sélection de voitures d’occasion reconditionnées avec une garantie 0 frais d’entretien pendant 1 an.

Conseils pour allonger la durée de vie d’une voiture

Un kilométrage faible n’est pas le seul signe d’une bonne affaire. La qualité d’un véhicule d’occasion dépend aussi de l’entretien réalisé par les anciens propriétaires. Une voiture correctement et régulièrement entretenue roulera plus longtemps et sera moins sujette aux pannes soudaines.


Une révision est nécessaire tous les 15 000 à 30 000 km. Pour savoir quand faire réviser votre véhicule, fiez-vous aux préconisations du constructeur. Elles figurent dans le carnet d’entretien. Ce document mentionne également la fréquence à laquelle changer les pièces d’usure.


Concernant les pièces de rechange, privilégiez celles qui sont neuves et d’origine. Elles sont plus durables car elles n’ont jamais été utilisées. Et elles sont le plus souvent sous garantie. Vous êtes ainsi couvert si la pièce est défectueuse.


N’oubliez pas non plus de contrôler régulièrement le niveau des liquides et l’état des pneus. Tout nouveau bruit anormal doit aussi être surveillé. S’il persiste, rendez-vous chez votre garagiste habituel pour qu’il effectue une vérification.

Questions fréquentes sur le même sujet :


Cette réponse répond-elle à votre question ?
Merci pour votre réponse
Proposé par