Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02

Comment pouvons-nous vous aider ?

La température extérieure peut-elle avoir un impact sur les performances d'une voiture électrique ?

Vous vous demandez si la température extérieure peut avoir un impact sur les performances d’une voiture électrique ? La réponse est oui ! Dans cet article, nous vous expliquons en détails l’impact de la chaleur et du froid sur les différents équipements d’un véhicule électrique, notamment sa batterie.


Impact de la chaleur sur les performances d’une voiture électrique

Les temps de fortes chaleurs ont des conséquences néfastes sur le fonctionnement de la voiture électrique. Elle entraîne des surchauffes et des dérèglements multiples. Voyons précisément quelles sont les parties qui sont susceptibles de perdre en performance sur un véhicule électrique.


Impact sur la température de la batterie

La batterie lithium-ion est sensible aux températures extrêmes. Son fonctionnement optimal est en théorie entre 20°C et 25°C.

Ce sont les longs trajets d’été qui risquent de surchauffer la batterie, qui peut atteindre 45°C à 50 °C. Dans le cas présent, les composants électroniques sont susceptibles de se détériorer prématurément.


Impact sur la vitesse de charge

La température de la batterie est directement corrélée à la vitesse de charge de celle-ci. En effet, si la température de la batterie est haute, le système de contrôle des batteries d’accumulateurs (BMS) va ralentir la puissance de charge pour éviter que cette dernière ne chauffe trop.


Impact sur le circuit de refroidissement de la batterie

Selon le modèle de circuit de refroidissement qui équipe votre véhicule électrique, l’impact de la chaleur sera plus ou moins néfaste. Le circuit liquide est efficace pour éviter la surchauffe, c’est le cas des grands modèles Tesla, Kia ou Hyundai.


Impact sur les bornes de recharge

La température maximale de fonctionnement des bornes de recharge est de 50 °C. Peu protégées par le soleil, les bornes publiques extérieures sont sujettes à une montée de température importante qui influence la puissance délivrée lors de la charge de votre véhicule électrique.


Impact sur l’autonomie

Comme d’autres facteurs et de la même manière que les véhicules thermiques, la climatisation pompe de l’énergie et diminue l’autonomie du véhicule.

L’idéal est d’investir dans une voiture dotée d’une pompe à chaleur, qui évite la surchauffe.


Impact du froid sur les performances d’une voiture électrique

On considère que le froid (en automne et hiver) a un impact sur les performances d’une voiture électrique si la température extérieure est inférieure à 10°C.


Impact sur la recharge

Une puissance élevée combinée à une température basse entraîne une déposition de lithium, soient des courts-circuits. Au pire des cas, une recharge à froid avec une batterie faible induira une explosion. Il est donc nécessaire de prendre ses précautions. Dans ce cas, le BMS empêche la recharge pour éviter une explosion.


Impact sur l’autonomie

Il peut y avoir des pertes de puissance (mesurées en kWh) si la température extérieure est trop basse. En effet, la réserve de kWh non utilisée peut se vider progressivement. Cela ne génère pas d’impact sur l’usure de l’équipement mais sur son rendement : il y a alors une perte d'autonomie du véhicule électrique d'occasion (ou neuf).


Impact sur la décharge profonde

Une décharge profonde doit se faire à chaud et non à froid, au risque d’endommager la batterie, plus précisément le collecteur et l’électrode côté négatif.


Impact positif sur le stationnement prolongé

Il s’agit ici d’une conséquence positive (et pas d'un inconvénient pour la voiture électrique) : si vous stationnez votre véhicule sur le long terme, les batteries sont censées être stockées à une température idéale de 10°C.

En résumé, on peut dire qu’une batterie a une efficacité optimale autour de 20°C.

Cette réponse répond-elle à votre question ?
Merci pour votre réponse
Proposé par