Aramisauto Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02

Faites le point sur la consommation de carburant et les émissions CO2 de votre véhicule

Les véhicules dont le moteur fonctionne à base d’une énergie contenant des molécules de carbone, émettent des polluants dans l’air. Cela concerne les carburants essence, gazole et gaz naturel. Aramisauto vous explique comment réduire sa consommation de carburant en prenant les modèles de Peugeot 208 en illustration.

Consommation de carburant et émissions

Le rapport entre la consommation de carburant et les émissions de CO2

Le niveau d’émission de carbone à l'échappement dépend de la consommation des voitures particulières. Jusqu’en 2017, la mesure était effectuée sur la base du cycle mixte normalisé. Depuis, la procédure a changé, et elle est désormais identique au niveau européen. Il s’agit de la norme Worldwide Harmonised Light Vehicle Test Procedure, plus communément désignée par WLTP.

Ces nouvelles données sont plus proches du réel comportement de conduite, par rapport aux tests précédents NEDC. Les constructeurs automobiles sont ainsi tenus d’annoncer les valeurs de consommation de carburant, ainsi que les taux d’émission de CO2, en se référant à ce nouveau mode officiel.

La relation entre consommation de carburant et émissions de CO2 est de 26,4 g/km de CO2 pour 1 litre de gazole consommé, et de 23,9 g/km de carbone pour 1 litre d'essence. Néanmoins, un moteur diesel consomme moins qu’un bloc essence, de l’ordre de 25 %. Ce dernier est donc responsable de davantage d'émissions de CO2 toutes choses égales par ailleurs.

  • Des voitures particulières diesel consommant 5 litres au 100 km vont donc émettre 5 x 26,4, soit 132 g CO2/km.
  • Pour les véhicules essence qui consomment 5 litres au 100 km, ils vont émettre 5 x 23,9, soit 120 g CO2/km.
  • Concernant les voitures roulant au GPL, une consommation de 5 litres au 100 km revient à émettre 5 x 16,6, soit 83 g CO2/km.
  • Enfin, une consommation de 5 litres de gaz naturel au 100 km résulte par un taux d’émission de CO2 dans l’air de l’ordre de 5 x 18,1, soit 91 g CO2/km.

Le niveau de ces émissions moyennes est augmenté selon les types de voitures. Plus un véhicule est lourd ou puissant, plus il émettra des polluants. Les hybrides rechargeables, à moteur électrique et thermique, permettent de réduire ces émissions d’un quart.

L’illustration par l’exemple

Pour illustrer ce qui précède, prenons l’exemple de la citadine Peugeot 208. Sur la finition Peugeot 208 Like d’entrée de gamme, le moteur PureTech essence 68 émet 99 ou 108 g/km, selon la version envisagée, tandis que le moteur HDi FAP 68 accuse un taux d’émission de 87 g/km. Le constat est similaire si l’on tient compte des finitions haut de gamme telles que la Peugeot 208 Féline ou la Peugeot 208 GT Line : le moteur 1.6 VTi 120 émet 134 g/km, tandis que le 1.6 BlueHDi de même puissance émet seulement 94 g /km.

Afin de mieux comprendre le rapport entre consommation de carburant et émissions de CO2, l’exemple de la sportive Peugeot 208 GTi, qui abrite un bloc essence de 200 ou 208 chevaux sous le capot, et qui émet respectivement 139 ou 125 g/km pour une consommation de 5,9 ou 5,4 L/100 km est significatif.

Sur la nouvelle Peugeot 208 Allure commercialisée depuis 2019, à moteur à peu près équivalent en BVM6, le PureTech essence consomme 4.4 L/100 km en cycle mixte et émet 100 g/km, tandis que le BlueHDi diesel consomme 3.4 L/100 km en cycle mixte et émet 90 g/km.

Adoptez les bons gestes pour réduire votre consommation de carburant !

Bien entendu, tout cela est relatif. Pour que ces valeurs soient les plus proches de la réalité, il convient de respecter certaines conditions lors de la conduite. Voici un rapide guide du bon comportement permettant de diminuer l’impact du prix du carburant dans votre budget. Cela est d’autant plus important, car il s’agit pour beaucoup d’automobilistes du poste principal de dépense automobile.

  • Veillez régulièrement à ce que la pression des pneus soit bonne.
  • Réduisez la charge qui pèse sur votre voiture (porte-bagage, galerie de toit, intérieur du bac à coffre, etc).
  • Ne laissez pas les vitres ouvertes lorsque vous roulez sur voie rapide, afin de ne pas offrir de prise au vent.
  • Roulez lentement après le démarrage, le temps de chauffer le moteur.
  • Roulez à vitesse relativement constante sur la route.
  • Changez de rapport lorsque le compteur se situe entre 1 500 et 2 000 trs/min.
  • Utilisez des carburants et des huiles moteur spécifiquement conçues pour réduire la consommation.
  • Faites entretenir régulièrement votre voiture. Dans le cas d’un achat de voitures entre particuliers, assurez-vous que le filtre à air a bien été remplacé.