Aramisauto Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02

Aramisauto vous explique ce qu’il faut faire en cas de sinistre auto

En cas d’accident ou pour tout type de sinistre auto, vous devez, en tant qu’automobiliste assuré, accomplir différentes démarches. Quel est le délai dont vous bénéficiez pour faire votre déclaration à l’assureur ? Comment contester un constat d’expert automobile ? Comment vous assurer d’être correctement indemnisé ? Où devez-vous emmener votre véhicule pour la réparation des dommages ? Aramisauto vous explique tout.

Sinistre auto

Les délais à respecter pour déclarer un sinistre auto

Vous disposez d’un délai légal à respecter pour informer votre compagnie d’assurance auto en cas de sinistre auto. Vous avez accès à toutes les informations sur votre attestation d'assurance auto. La durée qui est indiquée dans l’article L. 113-2 du Code des assurances diffère selon les risques survenus :

  • il est de 5 jours au plus en cas d’accident ou d’un bris de glace.
  • il est de 2 jours au plus en cas de vol de voiture.
  • il est de 10 jours au plus en cas de de catastrophe naturelle, à compter de la date de publication de l'arrêté ministériel reconnaissant la réalité du sinistre.

La déclaration du sinistre auto peut être effectuée soit en adressant une lettre recommandée avec un accusé de réception à votre assureur, soit par téléphone, soit en vous rendant dans les locaux de la compagnie d’assurance.

Les documents à adresser à l’assurance en cas de sinistre auto

Vous devez adresser à votre compagnie d’assurance sous pli recommandé avec accusé de réception les pièces originales suivantes (non sans avoir pris la précaution d’en conserver une copie) :

  • Le constat amiable qui a été complété et signé par l’assuré et le tiers impliqué. A défaut de constat, la déclaration doit avoir été effectuée sur papier libre.
  • Les éventuels témoignages écrits des personnes présentes sur le lieu du sinistre.
  • La copie du récépissé de la plainte en cas de vol de voiture.

Les réparations des véhicules accidentés

Pour faire réparer votre véhicule, vous devez l’emmener ou le faire remorquer chez le garagiste professionnel de votre choix. Si vous le pouvez, optez pour l’un des professionnels agréés par votre assureur, car selon ce qui est prévu à votre contrat, vous n’aurez que l’éventuelle franchise auto à payer.

En effet, dans le cadre d’une assurance tous risques, la compagnie d’assurance prend en charge les dommages, y compris lorsque la responsabilité du conducteur est engagée. Dans le cas d’une assurance auto intermédiaire ou d’une assurance au tiers, l’assureur couvre les conséquences financières si le sinistre auto est jugé non responsable.

Que décider en cas de devis de réparation trop élevé ?

Lors d’un sinistre auto important, il est fréquent que la compagnie d’assurance dépêche un expert automobile pour examiner le véhicule accidenté et estimer le coût des réparations. Si celui-ci est inférieur au devis établi par le garagiste, la compagnie d’assurance rembourse alors directement l’assuré sur la base de l’expertise effectuée. A vous de décider si vous engagez quand même les réparations ou si vous vous débarrassez de votre véhicule.

En cas de désaccord avec le rapport de l’expert, vous pouvez faire intervenir un autre expert à vos frais qui procédera à l’évaluation des dommages. Soit ces conclusions confirment les précédentes, soit elles l’infirment. Dans ce dernier cas, l’assureur peut faire intervenir un troisième expert, dont le paiement des honoraires est supporté à moitié par chacune des parties.

Quelle assurance auto choisir ?

Avant de souscrire une garantie auto, il est recommandé de comparer les différentes assurances auto. Vous pouvez utiliser pour cela, un comparateur d’assurance auto en ligne pour mettre en parallèle les différents contrats. Les meilleurs se jugent à l’aune de la franchise auto, des garanties auto couvertes, et bien sûr, du prix.

Pour le reste, les formules d'assurance auto généralement proposées sont : l’assurance au tiers, incluant la responsabilité civile, l’assurance auto intermédiaire, qui comprend le vol, l’incendie et l’assistance juridique, et l’assurance tous risques, qui est la plus complète. Le tarif d'une assurance auto dépend bien entendu du choix de la formule.

Une précision d’importance : ne jamais prendre la route sans protection, y compris pour un court trajet. Souscrivez une assurance auto temporaire dans un tel cas de figure.

Quelle assurance auto dans le cadre d’une LOA ?

Avec la LLD et le crédit auto, le contrat de LOA est un type de prêt auto vous permettant de financer l’achat de votre nouveau véhicule. Votre assurance, dans ce cadre, doit au moins englober la responsabilité civile, le vol et l’incendie.