Contactez-nous 09 72 72 20 02
Voiture essence

Quelle motorisation choisir pour ma nouvelle voiture ?

Choisir sa motorisation est devenu très important. Surtout si l’on considère les prix élevés des carburants. Même le gasoil est aujourd’hui aussi cher que l’essence sans plomb. La réflexion s’impose donc pour l’achat d’un véhicule adapté à vos besoins et votre porte-monnaie. D’autant plus que les autorités publiques créent des zones de faibles émissions qui bannissent les voitures les plus polluantes. Découvrez l’impact des ZFE sur les voitures, l’avenir des voitures d’occasion et des idées pour choisir votre motorisation.



Choisir sa motorisation avec Aramisauto

L’impact des ZFE pour choisir sa motorisation

La Commission européenne a tranché. À partir de 2035, plus aucune voiture neuve à moteur thermique ne sera vendue. Le but étant de réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre, de particules fines et d’oxyde d’azote (NOx) dans un but écologique, mais aussi de protection de la santé publique. Entre-temps, des zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m) s’installent dans les grandes métropoles et d’autres se propageront dans de nombreuses grandes villes dans les mois et années à venir.

Comprendre les vignettes Crit’Air

La fin des motorisations essence et diesel n’arrivera pas du jour au lendemain. Les constructeurs automobiles ont jusqu’en 2035 pour proposer des alternatives à zéro émission pendant le roulage. En attendant, les automobilistes doivent s’adapter à des restrictions évolutives basées sur la segmentation des véhicules, grâce aux vignettes Crit’Air. Il en existe 5 :

  • Crit’Air 1 concerne les voitures à essence répondant aux normes Euro 5 et 6 depuis 2011 ainsi que tous les véhicules roulant au GPL et les hybrides     rechargeables. Aucune voiture diesel ne peut obtenir cette vignette.    
  • Crit’Air 2 concerne les voitures à essence Euro 4 (2006-2010) et les diesels Euro 5 et 6 depuis 2011.    
  • Crit’Air 3 concerne les voitures à essence Euro 2 et 3 (1997-2005) et diesel Euro 4 (2006-2010).    
  • Crit’Air 4 concerne les voitures diesel Euro 3 (2001-2005).    
  • Crit’Air 5 concerne les voitures diesel Euro 2 (1997-2000).

Les voitures à essence et diesel datant d’avant 1997 sont hors classe, sauf si elles bénéficient d’une bicarburation essence GPL (gaz de pétrole liquéfié). Les voitures électriques et à hydrogène reçoivent quant à elles une vignette spéciale.

Ces vignettes Crit’Air sont applicables dans les ZFE.

Comprendre les ZFE

En 2015, la Ville de Paris inaugure la première zone à faibles émissions (ZFE). Depuis 2021, il existe 11 ZFE en France et au 1er janvier 2025 toutes les agglomérations de plus de 150 000 habitants deviendront des zones à faibles émissions. Il est bien probable que d’autres communes décident de suivre l’exemple et d’en créer de leur propre chef.

Concernant les restrictions, il faut savoir qu’elles se durcissent peu à peu dans le temps. Depuis l’été 2021, les voitures Crit’Air 4 et 5 sont interdites dans le Grand Paris. En juillet 2022, la Ville de Paris va bannir les véhicules Crit’Air 3. Autrement dit, pour les voitures, seule celles à essence datant d’à partir de 2006 et celles au diesel d’à partir de 2011 auront le droit de circuler en journée dans la capitale.

Les autres ZFE suivent plus ou moins le même programme, mais il vaut mieux se rapprocher des communes pour savoir ce qu’il en est exactement.

L’avenir des voitures d’occasion

En dehors des ZFE, nous avons encore le temps devant nous pour utiliser nos voitures à moteur thermique. Par conséquent, les gros rouleurs peuvent encore compter sur leur voiture diesel pour rouler sur les axes autoroutiers par exemple. Le marché des voitures d’occasion a donc encore quelques années devant lui.

Cependant, l’augmentation du prix des carburants entraîne une évolution naturelle du marché. De ce fait, l’achat d’un véhicule d’occasion s’est malgré tout compliqué, car il est nécessaire de considérer de nombreux facteurs avant de choisir sa voiture, par exemple :

  • Se renseigner sur la consommation.    
  • Choisir sa voiture en fonction des types de trajets parcourus.    
  • Se poser la question si on entrera ou non dans une ZFE ? Donc, faire attention à l’année de la voiture.    
  • Se demander s’il est nécessaire de passer à l’électrique ou au moins à l’hybride ?
  • Etc.

Alors, quelle motorisation choisir en 2022 ?

Vous êtes peut-être tenté par la solution du tout électrique, mais des questions persistent certainement et vous avez probablement raison. D’autant que les motorisations à essence et diesel ne sont pas mortes. Elles permettent encore de répondre à de vos nombreuses attentes. Alors, comment choisir votre prochaine motorisation ? Voici des axes de réflexion :

  • Le moteur diesel. Vous pouvez parcourir de longs trajets avec une bonne autonomie grâce aux consommations basses des derniers moteurs tout en profitant d’un confort de conduite supérieur.    
  • Le moteur à essence ou hybride. Vous vous affranchissez des bornes électriques et roulez en ville, en campagne et même sur les grandes routes. La grosse quantité de stations-service est votre point fort.    
  • Le moteur à bicarburation essence GPL. Sans aucun doute le meilleur remplaçant au diesel. Ces voitures permettent une grosse autonomie grâce à leurs deux réservoirs, une réduction de la pollution de l’air et des factures à la pompe plus légères.    
  • Le moteur au bioéthanol E85. L’utilisation d’une voiture équipée d’un boîtier superéthanol permet de réduire les coûts d’utilisation et la pollution.  
  • Le moteur électrique. Vous effectuez vos trajets quotidiens pour aller au travail sans encombre, à condition de brancher la batterie sur le secteur chaque jour. Pour les longs trajets, choisissez une voiture dotée d’une batterie de grande capacité.    
  • Avec l’hybride rechargeable, vous liez les avantages du moteur électrique à la grande autonomie du moteur à essence. Avec une recharge quotidienne, vous pouvez éviter des passages à la station-service.

Aramisauto dispose d’une offre très large avec plusieurs types de moteurs. Que vous préfériez une petite citadine, une berline routière ou tout autre type de voiture, vous pourrez choisir votre motorisation et votre style !