Contactez-nous 09 72 72 20 02
Voiture essence

Découvrez les différents types de moteurs avec Aramisauto

Une auto ce n’est pas seulement quatre roues, des sièges, un coffre et un moteur pris au hasard. C’est une conception rigoureuse demandant souvent plusieurs années de développement. Et l’un des centres d’attention les plus importants se situe au niveau du moteur. Il existe plusieurs types de moteurs, venez les découvrir avec Aramisauto.



Types de moteur

Types de moteurs à combustion

S’il est possible de construire des moteurs à essence dotés d’un seul cylindre, les voitures ont quand même besoin de plus que cela pour générer de la puissance et du couple. Même la très célèbre Citroën 2 CV utilisait un petit moteur à deux cylindres à plat. Pour obtenir un meilleur résultat en termes de puissance, les constructeurs automobiles conçoivent donc des moteurs à plusieurs cylindres. Et plusieurs architectures existent.

Type de moteur avec cylindres en ligne

Un moteur avec cylindres en ligne est l’architecture la plus souvent utilisée par les constructeurs de voitures. Ce type de moteur correspond à l’alignement des cylindres et les motoristes peuvent utiliser 2, 3, 4, 5 ou même 6 cylindres. Les BMW série 3 des années 80 et 90 ont gagné leurs lettres de noblesse notamment grâce à leur motorisation en 6 cylindres en ligne.

Cependant, la tendance depuis ces dernières années est de réduire le nombre de cylindres ainsi que le volume de la cylindrée pour obtenir un meilleur rendement tout en consommant et en polluant moins. L’exemple typique est le moteur 1.0 Ecoboost de Ford qui utilise 3 cylindres en ligne.

Type de moteur avec cylindres en V

Traditionnellement, les modèles de voiture utilisant un moteur avec cylindres en V sont réputés sportifs. Avec cette architecture, les cylindres sont disposés de sorte que le bloc moteur forme un angle. Le modèle le plus commun est le V6, mais il est aussi possible de retrouver des V8, V10 et V12, autrement dit des mécaniques dotées de 8, 10 ou 12 cylindres.

D’autres architectures existent telles que le W8 de Volkswagen. Le fait de multiplier les cylindres et de donner ces formes particulières permet d’obtenir différentes puissances et couples.

Le moteur à piston rotatif

Ce type de moteur existe, mais son utilisation a pratiquement disparu pour différentes raisons techniques et de rendement. Son fonctionnement est très différent. Le piston, nommé rotor, est de forme triangulaire avec des traits arrondis, au lieu de cylindrique. Cette forme permet la « rotation » du rotor dans son cylindre. Ce moteur n’utilise donc pas de système bielle-manivelle comme dans les moteurs « traditionnels ».

Le fonctionnement des moteurs à combustion interne 4 temps

Le moteur à combustion, aussi appelé moteur thermique, est principalement représenté par un bloc totalement étanche contenant des cylindres, des pistons et un vilebrequin. La dénomination 4 temps est issue du nombre de cycles et on en dénombre quatre dans les moteurs thermiques traditionnellement utilisés pour les automobiles :

  1. L’admission. Elle se résume à l’entrée de l’air et du carburant dans le cylindre entre la tête de piston et la soupape d’admission. Cette entrée d’air s’effectue grâce à une dépression provoquée par la descente du piston.
  2. La compression. La soupape d’admission bloque l’entrée des fluides, créant ainsi une chambre de combustion, tandis que le piston remonte. L’air et le carburant sont alors compressés.    
  3. La combustion. Pour les moteurs diesel, cette compression suffit à elle seule pour générer la combustion du mélange. En revanche, les moteurs essence ont besoin d’une étincelle, générée par une bougie d’allumage, pour brûler le mélange air/essence. Pour ces deux types de moteurs, la descente du piston fait suite à la combustion, parfois appelée explosion.    
  4. L’échappement. Le piston remonte le long du cylindre, car entraîné par le mouvement des autres pistons, sans qu’il y ait une nouvelle combustion. Les résidus de la combustion précédente sont alors évacués par la soupape d’évacuation.

Reconnaître le type de moteur de sa voiture

Chaque moteur possède ses spécificités, ses pièces particulières et demande un entretien adapté. Connaître le type de moteur qu’on a sous le capot est donc primordial. Et cette connaissance est également importante en cas de volonté de passer à une bicarburation essence par exemple. Pour reconnaître le type de moteur, un seul moyen : se référer au code moteur.

Parfois appelé « numéro de moteur », le code moteur est un système d’appellation permettant d’identifier le type de moteur. Il est constitué de lettres et de chiffres. Parfois, seulement des lettres ou seulement des chiffres sont utilisés.

Vous pouvez consulter le code moteur de votre véhicule de différentes manières :

  • Sur le certificat d’immatriculation (carte grise) dans la case D.2.    
  • Dans le carnet d’entretien du véhicule.    
  • Dans la fiche d’identification du véhicule téléchargeable sur le site de l’ANTS.

Types de moteurs électriques et fonctionnement

Aujourd’hui, il est impossible de parler des types de moteurs sans faire mention des moteurs de voitures électriques. D’autant que de plus en plus de grands constructeurs automobiles conçoivent et commercialisent des voitures électriques. Voici les différents types de moteurs électriques :

  • Le moteur à aimant permanent. C’est sans conteste le plus répandu et le plus utilisé dans la production automobile. À vitesse peu élevée, le rendement de ce moteur est très bon. Cependant, en cas de vitesse trop élevée, le rendement fond comme neige au soleil. Ce qui explique en partie pourquoi les voitures électriques ne sont pas si performantes sur autoroute.    
  • Le moteur à induction. Un électro-aimant (une bobine de cuivre) remplace l’aimant du rotor du moteur à aimant permanent. Le rendement global est moindre que pour le précédent. En revanche, à des vitesses élevées, le moteur à induction asynchrone se révèle plus performant.
  • Le moteur à balais. Ici, le rotor est constitué d’un électro-aimant et il n’y a pas de stator. Le rendement global est meilleur que celui du moteur à induction, mais il stagne tout de même à 90 %.

Aramisauto dispose de voitures équipées de ces nombreux types de moteurs à travers son offre en neuf, 0 km et occasion reconditionnée.

Ce contenu pourrait aussi vous intéresser...
Quel est l'avenir des motorisations essence ?

Quel est l’avenir des motorisations essence ?

Pollution, zone à faibles émissions mobilité, santé publique, réduction des réserves pétrolières… À terme les moteurs essence et diesel disparaîtront de nos garages et places de parking. Les moteurs diesel d’ancienne génération sont déjà interdits dans certaines grandes villes. À côté de cela, le carburant devient cher, le rapport praticité/coût d’utilisation devient désavantageux. Alors, quel avenir réserve-t-on aux motorisations essence ?

Les motorisations hybride essence

Tout savoir sur les motorisations hybrides essence

Les voitures fonctionnant avec un moteur électrique sont de plus en plus nombreuses, notamment depuis l’annonce des directives européennes indiquant la fin de la commercialisation des moteurs thermiques. Puis, il y a vous, les automobilistes. Avant de franchir le grand pas vers le tout électrique, vous vous intéressez aux moteurs hybrides, mi-thermiques, mi-électriques. Mais comment choisir parmi l’offre désormais pléthorique ? Avec Aramisauto, apprenez tout ce qu’il y a à savoir sur les motorisations hybrides essence.

La bicarburation essence

Quelles bicarburations essence en France ?

La bicarburation essence est certainement la meilleure solution pour réduire à la fois la facture à la pompe et les émissions de gaz à effet de serre et de particules fines. Mais quelles bicarburations essence existe-t-il en France ? Quels sont les avantages et quels constructeurs automobiles en proposent ? Découvrez toutes les réponses avec Aramisauto et vous pourrez faire des économies dès votre prochain achat.

Tout savoir sur les voitures GPL

Tout savoir sur les voitures GPL

Plus de 1 500 stations distribuent le GPL-c en France, par conséquent 1 station sur 7 en propose. Bien qu’il soit possible de transformer sa voiture essence en GPL, certains constructeurs automobiles commercialisent des voitures GPL neuves. Aramisauto vous explique tout ce que vous devez savoir sur les voitures GPL : les marques qui en construisent en 2022, la signification et le fonctionnement du GPL, ainsi que les avantages et les inconvénients des voitures GPL.